Dégazage

 deballastage

Les dégazages : écologiquement inacceptables, mais économiquement très rentables

                Le dégazage en mer, consiste avant le rechargement d’une nouvelle cargaison, a nettoyer les cuves d’un navire en les « rinçant » avec de l’eau de mer rejetée ensuite. Cette pratique est en principe interdite et répréhensible.

exemple d’un navire en phase de dégazage: degazages

      Le degazage est une menace pour l’écologie maritime car les déjections sont constituées d’un mélange de tous les résidus de pétrole contenu dans les cuves. La part du transport pétrolier dans le rejet d’hydrocarbures en mer s’élève à 48 %. Les 52% restant se répartissent ainsi : 33 % proviennent des rejets d’industries basées à terre et des grandes agglomérations urbaines, 9% sont d’origine atmosphérique, 8 % sont dues à des fuites naturelles du sous-sol, et 2 % à la production pétrolière offshore. Ceci est renforcé par le fait que même si cela arrivait, l’amende qui lui serait infligée serait très largement inférieure au coût d’un nettoyage des cuves dans des installations portuaires, selon les normes strictes de respect de l’environnement par conséquant les navires prennent le risque de le faire en pleine mer pour éviter de payer un dégazage.

2°) le trensport par voie terrestre et ses risques 


Une Réponse to “Dégazage”

  1. je voudrai vous dire que il est trop beau votre bateau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :