1) Exploration des gisements

oil_well       Mécanisme d’un forage d’exploration :

     Forage : Mode d’emploi

    Les objectifs d’un forage d’exploitation sont profondemment enfouis ; c’est pour cela que certains d’entre eux atteignent des profondeurs de 2000 à 4000 mètres allant parfois à 6000 mètres ( soit l’équivalent de 12 tours Eiffel) . Pour parvenir à ces réserves on y creuse un trou et on introduit le support du système de forage appelé derrick ou mât . Les tiges de forage sont introduites verticalement dans une tour mettalique d’une trentaine de mètres de hauteur . La première tige est composée d’un outil de forage ( le trépan) muni de dents ou de pastilles très dures en acier qui attaquent la roche en tournant à grande vitesse ;il broie en petits morceaux . Au fur et à mesure qu’on s’enfonce dans le sous-sol, une nouvelle tige de 9 mètres est ajoutée . L’ensemble des tiges et les trépans sont appelés “le train des tiges”.

    La recherche de gisement ( l’exploration) commence par la connaissance géologique de la région puis par l’étude détaillée des structures géologiques et la réalisation des puits. D’après toutes ces connaissances, on détermine la meilleure position pour mettre en oeuvre l’appareil de forage. Les foreurs vont alors perforer le sol et même quelques fois dans des conditions très difficiles. Pour obtenir les caractéristiques de la roche traversée on pratique alors un carotage ;le trépan est donc remplacé par un outil creux appelé carotier. Cette carotte fournie des données sur la roche traversée, l’inclinaison de ses couches, sa structure, la porosité, sa perméabilité, sa teneur en fluide et les fociles qui y sont présents. Après une certaine épaisseur de terrain efforé, les explorateurs pratiquent des mesures qui se nomment les diagraphies ;elles consistent, en descendant une sonde électronique dans le puit, à mesurer les paramètres physiques de la roche, c’est a dire en infirmant ou en confirmant des hypothèses élaborées auparavant sur les roches et les fluides qu’elles contiennent.

 

    2) Les extractions pétrolières ne sont pas sans conséquenses sur le monde écologique

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :